Mon artiste vivante préférée

posted in Témoignage

Mon artiste vivante préférée

« Nietzsche le disait, l’artiste ou le philosophe sont médecins de la civilisation […] Ce n’est pas seulement une affaire de diagnostic. Les signes renvoient à des modes de vie, à des possibilités d’existence, ce sont les symptômes d’une vie jaillissantes ou épuisée. » G.Deleuze

C’est en artiste qu’Isabelle Alquié, loin d’opérer un quelconque jugement, utilise l’image comme pensée, pour nous inviter à nous ouvrir vers les horizons insoupçonnés de notre quotidien.

Et ça “matche” par le procédé de la multiplicité des images : passant et repassant devant une de ses œuvres, on ne voit jamais la même chose. Notre imagination est réveillée, vitaminée.

L’œuvre est ainsi “acquise” par qui la regarde, et laisse une trace mnésique clandestine qui réveillera tôt ou tard… on ne sait quoi !

Hubert de Rivals, étudiant en philosophie.